Archive for the ‘Quatrième république’ Category

DSCF3400

Eny amin’ny farihin’Ambohibao (lac Ambohibao) no misy ity tranobe manarapenitra ity. Nandritra ny fitondrana tetezamita no nipoiran’izy io.

Mahantra sy sahirana tanteraka ny vahoaka malagasy. Nefa, ny tany midadasika, ny harena an-kibon’ny tany, an-dranomasina, an-tanety ary an-hanabakabaka mirarakopana misy eto amin’ity Nosy malalantsika ity, dia tsy manampaharoa. Ny firaisankinan’ny rehetra, eo amin’ny fitadiavana ny rariny sy ny hitsiny dia tokony atao soa iombonana, ho an’ireo taranaka Fara sy Dimby.

Aiza ho aiza ny tohin’ilay tantara Ravatomanga manoloana ny fitsarana?

Raha ny tsiliantsofina dia milamina tsy misy olana ny afera maloton’n’ingahy Mamy manoloana ny fitsarana ankehitriny. Notabatabaina, ho re tany, ho ren-danitra manerana izao tontolo izao fa hitondra fiovana ingahy « comptable » ( Hery Rajaonarimampianina). Izany hono ny antony, nampiakarana an’i  Ravatomanga teny amin’ny fitsarana. Ka, mody nanaovana ireny sarin’ady ireny, mba hanadiovana an’i prezidà, fa mandray andraikitra tokoa ity farany.

Ny fiheverana ny malagasy ho donto sy tsy misy saina dia mampiomehy tokoa. Matetika nefa, ny mpanao politika sy ny mpanao afera maloto teto amin’ity firenena ity dia afabela foana. Ka izay indrindra no tsy tokony hanekena ireo tsy maty manota. Isan’izany, ity afera mitana ny sain’ny maro ity!

Halako bika tsy tiako tarehy

Tsy ny fanaovana « halako bika tsy tiako tarehy » ny tanjona eto. Ny fanairana ny saina sy ny fitaterana manarapenitra ny zava-misy eto an-Tanindrazana no tena tiana hasongadina. Nandritra ny fitondrana tetezamita mantsy, tsy nisy olona tsy niaiky fa dia mpanakarena ary olona tsy azo natao na inona na inona izany Mamy Ravatomanga izany.

Amin’izao ora sy fotoana hanoratana izao, maro ireo olom-pirenena tsotra, no miandry ny tohin’ilay tantara fanondranana Andramena? Mangony fotsiny, ny aferan’i SODIATRANS izay notaterin’i Zakariasy Patrick.

Ny teny famaranana tompokolahy sy tompokovavy, mikasika an’ity deba be ity dia tsotra. Ny mpitsara malagasy, tia kolikoly dia tokony manatsahatra ny fanaovana mazia, mazia eo amin’ny tontolon’ny Tribonaly. Satria, olona manana hazon-damosina sy misy saina raha ny fahafantarana azy ireo. Izany hoe, ilay fahazarana mamoaka didy: « Afaka nohon’ny fisalasalana » dia mila havadika « fanagadrana nohon’ny porofo mivaingana ».

Be Mainty

 

image

Hery Rajaonarimampianina: Président de la république de Madagascar

Photo: Google

image

Paul Rabary: Ministre de l’éducation

Photo: Google.

En ce moment, la gente politique malagasy s’achemine, vers l’acceptation d’un compte unique tronqué. Une attitude des plus surprenantes est en pleine expansion. Celle des personnes qui s’abaissent à des flatteries serviles pour cause d’avidité de pouvoir ( Roland Ravatomanga, Roland Ratsiraka, Fihenena Richard, Maharante Jean De Dieu et ainsi de suite).

Si le président de la république a invité tous les acteurs politiques, à apporter leur contribution pour le redressement du pays. Comme à l’accoutumée, après les chiens enragés, les chiens affamés, se sont précipités avec entrain suite à cet appel. Rares sont ceux qui comprennent que politiquement parlant, le paradis d’EDEN n’existe pas. Même si, un CV Long de 3m, pour un poste de ministres, a été déposé chez l’arriviste de Kolo Roger (Premier Ministre).

Si Hery Rajaonarimampianina, pense que la seule solution, pour éradiquer la morsure, de ces hommes à l’estomac vide, pour sortir le pays de cette situation lugubre et pour aboutir a une réconciliation (hypocrisie de haute envergure); est l’octroie de chaises. Je trouve cette façon incompréhensible et manière arrogante de calmer ces imbéciles est un glissement vers la pensée unique voir un dirigisme d’état.

Ainsi, le conseiller spécial du président. Paul Rabary, devenu ministre de l’éducation. L’homme, qui a instauré le retournement de veste, pour ce troisième millénaire, en utilisant un terme très spécial. Celui de, « flair politique » est l’homme qui a su interpeller le reste de ce beau monde sans conscience, avait raison de sa détermination.

Le problème majeur de Madagascar, est le manque de stabilité psychologique et psychique de ses gouvernants (éthique politique). Jusqu’à quand, accepterons nous ce genre d’attitude, vide sens, de la part de nos politicards?

 

En regardant la qualité et la quantité du MAPAR (nouvelle plate-forme politique de l’ancien putschiste d’Andry Rajoelina), il n’y a que des hommes politiques malhonnêtes et dépourvus de consciences qui la garnissent. Nous allons, citer et prendre exemple sur quelques uns de ses membres. La façon, dont ils ont géré et conduit les affaires de l’Etat, durant le règne du Disc Jockey. Ainsi, que la réputation qui les précède vous serons décortiquée. Sur ce, pour votre information, je vous invite à suivre avec intérêt les liens introduis dans ce post. 

image

Christine Razanamahasoa: Réputée comme le mal incarné

Ancienne ministre de la justice. Depuis, l’achèvement de Andry Rajoelina, durant le régime de la transition. Cette actuelle, présidente de l’Assemblée Nationale, n’est autre, que cette femme complice de putsch, de tuerie et amie des corrompus. Sans oublier, la dénonciation du département d’état américain, pour complicité et irresponsabilité concernant la traite des personnes à Madagascar. En somme, c’est le mal incarné.

image

Haja Resampa: Spécialiste en appropriation frauduleuse de deniers publics

Ancien Secrétaire General de la présidence de la Transition. Fort, d’une réputation de machiavélique. Proposer son nom comme premier responsable de l’exécutif, est une insulte vis à vis de la population malagasy. Pour la bonne et simple raison que c’est un spécialiste en appropriation frauduleuse de deniers publics.

image

Jao Jean: Célèbre pour son attirance sexuelle envers les adolescents et les enfants

Ancien membre du Conseil de la Transition (CT). Actuellement, élu député de Madagascar sous la couleur du VPM-MMM. Ce dernier, a été examiné par la justice, à cause de son attirance sexuelle envers les adolescents et les enfants. Comme par magie, l’homme qui a fait la couverture de tous les journaux nationaux, qui devait croupir en prison pour abus sexuel envers des mineurs, a été innocenté par des juges pourris. Tout cela s’est passé, sous les yeux de l’actuelle présidente de l’Assemblée Nationale et ancienne ministre de la justice Christine Razanamahasoa.

Enfin, si je ne m’abuse, Christine Razanamahasoa, Haja Resampa et Jao Jean portent des noms de chenapans hors pairs. En ce troisième millénaire, la population malagasy reste en mode d’hibernation, en terme de lutte contre toute forme d’injustice sociale et de pauvreté. Ceci étant, la question qui se pose est la suivante: « Mérite-t-elle ce genre de considération de la part de nos gouvernants? »




  • Catégories

  • RSS Pakysse au somment de l’ONU sur le Changement Climatique

    • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.
  • Foko on Twitter

  • RSS Foko Blog Club

    • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.
  • Commentaires récents

    passiveincome.world sur le famadihana
    heymarkaliana sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    professional landsca… sur c est quoi ce Foko Blog club…
    Mahay teoria daholo… sur Radio Tana fandaharana Be louh…
    Anonyme sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    pakysse sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    fnavalona sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    doda sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    Anonyme sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    Bisa sur DIASPORA MALAGASY: Aza omena a…
    jose sur Ny mpiambina ny tananako dia t…
    Prysca sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    anjara steven sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    ralooo sur Iza no mbola mila any RAJOELIN…
    raloo sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…