Archive for the ‘Priorité aux élections’ Category

20131216-152705.jpg

Who?

A day to make history
Rare are countries that decide to hold the elections of deputies and the president on the same day. Especially elections which will surely shape the future of Madagascar lost in a state of despair. The 20 th of december is that chosen day. A momentous day awaits the country which has been experiencing endless crisis on all fronts; political, social and economic. It will be a day when we are given an opportunity for change.

A broken Madagascar
It has long been a victim of a plague of self interested and power hungry leaders. Malagasy disappointed by unfulfilled promises. Moral values once cherished and respected are now out the window. Values held by the citizens and the authorities. All you need is to walk the streets of the capital filled with rubbish. The authorities did not clean up, but neither did we.

A new beginning
Years went on, the youth took the street promising better lives. Yet the results were an erosion of democracy while corruption flourished. Madagascar is in desperate need of healing. A beginning of an end to poverty. The Millennium Development Goals we are to work towards should neither halt nor slow down. We have until 2015, a fast approaching deadline. If the elected are truly determined to set aside their greed Madagascar has a chance to renewal.

With great power comes great responsibilities
The heightened hype, excitement and desire to assume the everest of responsibilities that awaits these candidates is puzzling. The road ahead is undoubtedly treacherous as every aspect of a Malagasy citizen’s life is in need of a reform. In the hope that the repetitive destructive scenario of leaders motivated by personal gain through abuse of power will lessen or even end.

Vote wisely
Campaigns that inundate the capital praise for the survival of the most popular not the most competent. In the elections of deputies we should aim to be represented by those willing to work toward progress. As for the presidential, it is certainly our strongest tool to influence the development of Madagascar.
Let us not fall in the same trap as before. Just because one is young and dynamic does not mean one is the leader Madagascar needs. Popularity does not necessarily rhyme with ability. Knowledge and skills are qualities essential for leadership not artistic charisma only.

As citizens voting is an essential opportunity to contribute to the development of Madagascar. Before the 20th we must make every effort to know what these candidates really stand for. When you cast your vote don’t chose competence and integrity over popularity.

Vote wisely
Michaella

image

Dr Jean Louis Robinson; Photo: Google

Si on veut que Madagascar avance, il est très important que les journalistes traditionnels commencent a concevoir une politique d’éducation citoyenne ferme. Car, dans un contexte ou la majorité de la population est facile a infantiliser, le genre de propos d’une tapette, comme celui de la gazette, sortie récemment contre le candidat à la présidentielle Jean Louis Robinson devrait être banni de la société.

Objectivement, l’appareil pour le test d’alcoolémie dans le sang n’existe pas dans le pays ou bien, n’est pas encore à la connaissance du public. Donc, comment se fait-il que la personne qui a proposé toute cette polémique soit au courant que Monsieur Robinson avait le cerveau troublé suite à l’absorption d’alcool.

A-t-il usé de ladite appareil pour connaître l’alcool descendu dans le sang du docteur? Est ce que l’auteur de cet article a embrassé le Docteur afin de sentir son haleine? Comment a-t-il ou elle a su que ce dernier était ivre lors de son passage a l’Institut d’Etudes Politiques de Madagascar?

Supposons que c’est un homme qui a écrit cet article. Soit il a un problème d’aliénation mentale, soit il est atteint d’une trouble paranoïaque angoissante et par pure illusion, il a réussi à sortir une hypothèse débile d’un écrivain fanatique. Par contre, si l’écriture venait d’une femme. Soit, elle était en période de règles douloureuses intenses, soit elle est atteinte d’une cessation définitive de l’ovulation, ce qui a engendré cette attitude immature.

En tout cas, une fois de plus, les journalistes traditionnels malgaches, qui ne pensent qu’à la vente de son journal ne sont que des spécialistes de la diabolisation et des rumeurs. Et par manque d’éthique, ils sont capable d’écrire n’importe quoi juste pour attirer l’attention des lecteurs. Ou va ce pays avec de tels comportements?

Enfin, j’aimerai demander audience auprès de l’entourage du candidat Jean Louis, à son protocole ou autres responsables. S’il est élu à la magistrature suprême de la république de Madagascar.

Pour la patrie, cinq ou six verres de whisky, n’est pas de refus.

Avec internet, qui fait partie intégrante de la nouvelle Technologie de l’Information et de la Communication. Cette plate-forme qui consiste a augmenter, l’adrénaline du citoyen lambda, en matière de partage de nouvelle, est en pleine effervescence (web2.0 + web3.0). La suivie des élections mérite notre attention à tous!

Depuis quelques années, j’ai assisté, animé, organisé pas mal de débat et de conférence sur le rôle du journalisme citoyen, tant sur le plan national qu’international. Pour la bonne marche de la démocratie et de la liberté d’expression.

Toujours est il que, la nation malgache est un vrai cimetière de projet dans tous les domaines. A chaque fois, qu’il y a un événement marquant qui se déroule au pays. Tout le monde a envie de se démarquer et se prend pour le bon samaritain.

Avec une simple volonté, passer à l’acte est un problème, en sachant pertinemment, le contexte économique du pays. Il n’est pas toujours évident, de viser le long terme. Même avec de grandes idées, sans les supports techniques nécessaires, pour la mise en place d’une valeur ajoutée (informations produites par les simples citoyens).

Pour la génération future, usons de toutes nos forces pour dénoncer les anomalies durant ce processus électoral ( avant, pendant, après). Afin que, le monde entier sache qu’à ce niveau d’organisation, il est impossible que ces élections atteignent la transparence.




  • Catégories

  • RSS Pakysse au somment de l’ONU sur le Changement Climatique

    • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.
  • Foko on Twitter

  • RSS Foko Blog Club

    • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.
  • Commentaires récents

    heymarkaliana sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    professional landsca… sur c est quoi ce Foko Blog club…
    Mahay teoria daholo… sur Radio Tana fandaharana Be louh…
    Anonyme sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    pakysse sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    fnavalona sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    doda sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    Anonyme sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    Bisa sur DIASPORA MALAGASY: Aza omena a…
    jose sur Ny mpiambina ny tananako dia t…
    Prysca sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    anjara steven sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    ralooo sur Iza no mbola mila any RAJOELIN…
    raloo sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    ralooo sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…