Ketakandriana Rafitoson avec des jeunes du monde entier durant l’assemblée Youth et World Assembly, organisées à Montréal du 3 au 7 septembre 2012.

1/ Qui est Ketakandriana Rafitoson?

Je suis juriste politologue, je suis fière d’avoir accompli presque toutes mes études à Madagascar. Je suis passionnée par l’engagement citoyen et le volontariat et suis impliquée dans plusieurs associations et ONGs dont Liberty 32 et Nova Stella. Mes chevaux de bataille sont la défense des droits de l’homme, l’éducation civique et citoyenne, et le combat pour la démocratie et la participation politique des jeunes.

2/ Est ce que tu peux expliquer la raison de ton voyage au Canada?

Je fais partie des 15 jeunes boursiers sélectionnés dans le monde entier par CIVICUS et qui ont été invités à assister aux Youth et World Assembly, organisées à Montréal du 3 au 7 septembre 2012.

3/ Ton role, tes motivations et tes attentes par rapport à la conference proprement dite (CIVICUS)?

En premier lieu, il faut noter que le thème des assemblées de cette année était « Agir ensemble pour un monde plus juste. Définir un nouveau contrat social – Construire l’avenir ensemble ».
Ce thème a ensuite été décliné en trois autres sous-thèmes: (i) Changer les nations par l’action citoyenne, (ii) Des partenariats stratégiques pour l’innovation sociale et (iii) Rédéfinir la gouvernance mondiale/globale.
Comme je l’ai dit plus haut, j’ai été recrutée pour faire partie des boursiers. Nous avons conclu un contrat avec CIVICUS: écrire des blogues couvrant ces 3 sous-thèmes avant, pendant et après les assemblées et en médiatiser le plus largement possible les résultats. Mais à part cela, comme je me suis inscrite aux assemblées comme simple activiste, j’ai profité à fond de chaque session et de chaque rencontre pour enrichir mon réseau et mes connaissances, afin d’améliorer mon action au niveau local.
J’attendais beaucoup de choses des assemblées CIVICUS: des contacts, des idées, des innovations, et j’ai été servie! Ce fut une expérience unique qui a à coup sûr changé le cours de ma vie et contribué à la maturation de mon engagement.

4/ En tant que journaliste citoyenne (blogueuse), l’utilisation de la nouvelle Technologie de l’Information et de la Communication (nTIC) donne un autre aspect de ton engagement. Pourquoi?

Si j’ai des idées mais que je ne peux pas les partager, elles vont juste mourir dans ma tête et ce serait un beau gâchis. J’aime écrire, transmettre mon point de vue et susciter des réactions auprès des autres – même si ce sont souvent des critiques, j’assume. Avant, j’écrivais dans mes petits carnets, et de temps à autres, dans de petites revues. Avec Internet et les réseaux sociaux, le monde s’ouvre littéralement à moi et cela me donne un peu le tournis. C’est plaisant et terrifiant à la fois, mais en tout cas, c’est une expérience intéressante. En rédigeant des blogues et en »tweetant » pour CIVICUS par exemple, j’ai pu me rendre compte que des personnes habitant de l’autre côté de la planète partageaient mes opinions…ça m’a laissée pantoise!
Bref, les nTIC sont de formidables outils qu’il faut se donner la peine de mater et d’utiliser pour véhiculer ses idées. Dommage que l’accès à Internet à Madagascar coûte encore cher et laisse à désirer…

5/ Ton opinion concernant l’élection québécoise?

Ce fût une belle leçon de démocratie et j’en ai été hyper-jalouse, vu le grand bordel qui règne chez nous à Madagascar. Le fait que le Printemps Erable ait pu conduire à l’élection d’une femme comme Première Ministre a juste renforcé mes idéaux en matière de démocratie: liberté d’expression et de manifestation, élections libres et transparentes, alternance démocratique, équité entre hommes et femmes…Le rêve quoi!
Bien sûr, il y a eu des dérives, avant et après, mais ce sont de petits points noirs sur le tableau blanc de l’histoire politique du Québec…Comparée à notre tableau noir, cette histoire me semble presque surréaliste!!

6/ Le mot de la fin?

Je suis sortie plus qu’inspirée des assemblées mondiales de CIVICUS. J’ai des projets plein la tête et des envies irrépressibles de changement. Madagascar mérite mieux! Mais si on ne se bouge pas, rien n’arrivera…Pensez-y!


  1. miangaly domoina

    super ! partage des idées , on échange et on agit…




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


  • Catégories

  • RSS Pakysse au somment de l’ONU sur le Changement Climatique

    • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.
  • Foko on Twitter

  • RSS Foko Blog Club

    • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.
  • Commentaires récents

    pakysse sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    fnavalona sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    doda sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    Anonyme sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    Bisa sur DIASPORA MALAGASY: Aza omena a…
    jose sur Ny mpiambina ny tananako dia t…
    Prysca sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    anjara steven sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    ralooo sur Iza no mbola mila any RAJOELIN…
    raloo sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    ralooo sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    Abi sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    Joany sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    fnavalona sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    Anonyme sur Iza no mbola mila any RAJOELIN…

%d blogueurs aiment cette page :