Bloggeur de l’Afrique noir accrédité par l’ONU

Les significations du mot MERDE dans LE PETIT LAROUSSE 1996 sont les suivantes :

1 : Excrément de l’homme et de quelques animaux. 2 : Fam. (souvent au pluriel). Ennui, difficulté. Je n’ai que de la merde en ce moment. 3 : Fam. Etre ou chose sans valeur. De merde : mauvais, détestable. Interj. Fam. (exprimant la colère, l’indignation, le mépris, etc.)

Force est de constater que la société MOOV Madagascar ne sait plus ou mettre les pieds depuis ce malheureux incident constater par SSd Dago.

Force est de constater que la société MOOV Madagascar cherche à tout prix à nuire à la liberté d’expression des bloggeurs et des utilisateurs du WEB2.0 et des internautes en général.

Force est de constater qu’il y a un vide juridique concernant le droit numérique à Madagascar donc, logiquement MOOV devrait présenter ses excuses à notre ami bloggeur Ssd Dago et non le contraire.

Force est de constater que si par malheur la société MOOV Madagascar obtient gain de cause, elle serait le responsable de la colère des bloggeurs et des usagers. Ce qui va créer une tension entre la société et ses clients. Ce qui n’est pas du tout bien pour l’image de cette société et de Madagascar en particulier.

Force est de constater que la puissance du réseau social à travers l’utilisation de la nouvelle technologie de l’information et de la communication a déjà montrer ses marques dans les pays arabes (Tunisie, Egypte, etc.)

Force est de constater qu’en une journée nous avons pu faire comprendre à la société MOOV Madagascar de ne pas bafouée la liberté d’expression des journalistes citoyens et des simples internautes.

Force est de constater que la société MOOV Madagascar essaie de convaincre l’audimat qu’elle a raison en assignons en justice notre ami blogueur, et que les différents problèmes rencontrés par ses clients déçu par l’offre et la qualité de service ne sont que le fruit d’une imagination.

Force est de constater que si la société MOOV Madagascar continue de s’obstiner à déconsidérer les journalistes citoyens, une colère de la part de ces derniers sera le résultat d’une mésentente impossible a gérer.

Force est de constater que INJURE ou DIFFAMATION n’existe pas lorsque tous les clients de la société MOOV Madagascar ne sont pas satisfaits et que Ssd Dago à oser crier haut et fort ce que l’on appelle injustice.

Qui suis-je :

Contributeur du journal The Guardian development en Angleterre.

Blogueur et activiste international qui combattent l’injustice sociale et la pauvreté au sein des voices bloggers de l’association OXFAM AMERICA (associée à Greenpeace et tcktcktck) accrédité par les nations unies durant le sommet sur le changement climatique à New York et durant le sommet du G20 à Pittsburgh et ce jusqu’a maintenant.

Membre du réseau Risingvoicesonline et du réseau globalvoicesonline

Co-fondateur de la première association et pionnier du journalisme citoyen (blogueurs) à Madagascar

Activités récentes concernant le journalisme citoyen:

2011 : Continuité des journalistes citoyens a partagés les informations (blogueurs de foko a travers les 11 régions ou nous sommes basées, 400 blogueurs membres)

2010 : Atelier sur le micro blogging avec les journalistes traditionnels au centre de presse de l’ambassade des Etat Unis

2010 : En étroite partenariat avec Unicef Madagascar pour la mise en place du système SMS mobile #T4D #M4D

2009 : Organisation par l’association foko-madagascar du BARCAMP 2è édition axé sur la liberté d’expression avec des panelistes spécialistes en la matiére.

2008 : Organisations de l’e-bit jeune au palais des sports et organisation du BARCAMP 1ère édition axé sur l’utilisation du logiciel libre en partenariat avec la société MOOV Madagascar

2007 : Octobre 2007, début des différents ateliers mensuel pour la vulgarisation du journalisme citoyen et ce jusqu’à maintenant.

Résumé de l’association foko-madagascar :

https://pakysse.wordpress.com/2011/01/08/foko-madagascar-depuis-2007-foko-madagascar-since-2007/

Ceci dit, l’association que je dirige et ma personne en particulière essaie toujours au tant que possible de relativiser les problèmes. Si MOOV Madagascar cherche à nous faire comprendre son entêtement par rapport a cette situation aberrante et ridicule, excusez-moi mais il serait mieux que la société trouve aise avec des personnes faciles a berner. En tout cas pour ma part le terme MOOV DE MERDE est très approprié compte tenu des préjudices subis par ses clients lors de ce soi disant panne technique datée du 14 mars 2011.

En passant, un grand merci a tous les journalistes conventionnels (en ligne ou écrite) qui n’ont pas hésité à relier le problème rencontrés par les blogueurs.


  1. Pakysse parle peu et agit…

    Bon là tu écris, tu agis… et qui va au tribunal salle 2 le 27 mai ?😉 Merci de twitter…

  2. pakysse

    @1975jmr Don’t worry guy! we will see who’s going to win🙂

  3. kakilay

    Bien sûr que le mot « merde » a été consacré par les académiciens français comme mot français. Par ce fait, ils affirment que ce mot est très usité et peut être utilisé… donc est sortie du purgatoire de la langue.

    Et c’est là que commence la tentative de censure… L’ordre moral MOOVien ne passera pas !




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


  • Catégories

  • RSS Pakysse au somment de l’ONU sur le Changement Climatique

    • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.
  • Foko on Twitter

  • RSS Foko Blog Club

    • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.
  • Commentaires récents

    pakysse sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    fnavalona sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    doda sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    Anonyme sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    Bisa sur DIASPORA MALAGASY: Aza omena a…
    jose sur Ny mpiambina ny tananako dia t…
    Prysca sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    anjara steven sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    ralooo sur Iza no mbola mila any RAJOELIN…
    raloo sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    ralooo sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    Abi sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    Joany sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    fnavalona sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    Anonyme sur Iza no mbola mila any RAJOELIN…

%d blogueurs aiment cette page :