Communique officiel!


L’Etat légal en place rappelle aux éléments dissidents des forces de l’ordre, à la population, aux medias, et à la communauté internationale, que ceux qui ont lancé un mandat d’arrêt contre le Président de la République sont de simples civils, investis d’aucun pouvoir par le peuple. Comme nous l’avons déjà expliqué, une auto proclamation ne donne pas de pouvoir légal.

Tous ceux qui reconnaissent un pouvoir légal à la « Haute Autorité de Transition » et aux « ministres » nommés par Andry Rajoelina soutiennent un coup d’Etat et l’anarchie. La rue peut éventuellement être un lieu d’expression de revendications, mais pas un lieu de mise en place d’un gouvernement, sans l’aval de la majorité de la population.

Nous remercions l’armée d’avoir affirmé vouloir l’ordre et la paix à Madagascar. C’est également le souhait du Président de la République, du Gouvernement, et surtout des citoyens. Les citoyens ne veulent plus de ces constantes manifestations, des manipulations d’informations, et désirent par dessus tout un retour à la vie normale, et que les efforts de développement soient continués, et améliorés là où c’est nécessaire.

Nous sommes conscients des revendications qui ont été faites par la population. Le Président en tient compte même s’il s’agit d’une minorité de la population de Madagascar. C’est pour cette raison que le Président de la République a proposé un référendum, afin que la population du pays entier puisse s’exprimer de façon démocratique.

Ceux qui parlent au nom de la population ne doivent pas avoir peur du référendum, et ne doivent pas empêcher les citoyens malgaches de s’exprimer par les urnes.

Ceux qui donnent légitimité à un mouvement politique qui refuse d’écouter la population au travers du référendum sont contre la démocratie, et soutiennent l’anarchie. Ils vont créer un précédent, et demain ce seront d’autres personnes qui sortiront dans la rue pour protester contre de tels comportements irresponsables, sans passer par les urnes.

Ceux qui souhaitent réellement le bien-être du peuple et la stabilité du pays accepteront le référendum, et que les violences et les actes de terreurs et d’intimidations cessent.

Les menaces d’attaques du palais d’Ambohitsorohitra se confirment. Des fortes têtes ont l’intention de prendre le palais cette nuit. Aux dernières nouvelles, quatre soldats sont déjà entrés dans le palais.

Le Ministre de la Défense Nationale appelle les militaires à revenir dans les casernes. Dans une intervention à la radio, le Ministre RANAIVONIARIVO s’est adressé aux hommes de rang, aux officiers, aux sous officiers et aux officiers généraux. « Je vous ai conduit d’une manière différente, nous avons tous commencé au bas de l’échelle, nous avons respecté la discipline, la hiérarchie, pourquoi s’être trahi?, laissez les questions qui divisent, laissez la question de légalité ou de légitimité, rentrez dans les casernes. Que les militaires qui sont à l’extérieur reviennent dans les casernes et que ceux qui y sont déjà y restent. Nous sommes l’avenir de ce pays. Comment allons-nous célébré le 26 juin ainsi? Qu’allons – nous laisser à nos enfants, nos petits enfants ? Nous sommes la force de notre pays, du pays de nos ancêtres. Il n’y aura aucun malgache qui va aller à l’extérieur. Vous qui êtes dehors, rentrez dans les camps et attendez les consignes, je ne dis plus ordres mais des consignes pas ordres. Merci aux cadets, Merci aux fils.»

Le Président Ravalomanana a officialisé durant le conseil des ministres de ce matin l’annonce qu’il a faite hier sur la tenue d’un référendum. Il a annoncé que pour sortir de la crise, et parce qu’il y a des points de vue différents, il doit poser la question à la population. « Je vais laisser à la population la possibilité d’exprimer son opinion de façon démocratique » a déclaré Monsieur Ravalomanana. Il a avancé que ce référendum est une proposition avancée en réponse aux déclarations faites selon lesquelles « la seule solution est le départ du Président ». Ce n’est pas au niveau de la rue que l’on demande au Président de partir a-t-il poursuivi, cela doit se faire démocratiquement et dans le respect de la constitution : « Parce que c’est le peuple qui m’a choisi démocratiquement, avec plus de la moitié des voix, que j’ai fait le serment de respecter la constitution et de tout faire pour l’intérêt du peuple ».

L’organisation de ce référendum sera un modèle en Afrique d’après le Président, parce qu’une Commission Indépendante Electorale pourra être mise en place pour le préparer. Il a demandé au Premier Ministre de travailler avec cette commission, et a appelé la communauté internationale, les bailleurs de fonds et les représentations des Nations Unies à nous aider dans l’organisation.

Un Conseil du Gouvernement dirigé par le Premier Ministre Rabemananjara a été tenu juste après le conseil des ministres. Trois ministres ont été absents durant les conseils de ce jour : le Ministre de l’eau excusé pour des problèmes de santé, le Ministre des transports et le Ministre de la décentralisation qui sont en mission.

Une délégation de représentants de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), laquelle était composée de l’ancien Secrétaire Général de l’Organisation de l’Union africaine et ancien Premier Ministre du Togo, Monsieur EDEM Kodjo, de Monsieur Cornelius Aidam, et de Monsieur Xavier Michel a rendu visite au Président Ravalomanana ce matin. « Nous sommes ici pour essayer de faire en sorte que Madagascar puisse sortir de cette crise » déclaré Monsieur KODJO à sa sortie. La manière d’y arriver et de ramener tout le monde à la table de concertation a avancé Monsieur KODJO. Les émissaires de l’Union Africaine, de l’Organisation Internationale de la Francophonie et les Nations Unies se sont rencontrés ce matin a toujours avancé l’émissaire de l’OIF pour discuter de la situation actuelle. La délégation a exprimé la volonté de l’OIF à appuyer la réalisation du prochain référendum, notamment du point de vue technique et sur le plan des ressources humaines

Le Président a reçu l’ancien Ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso, Monsieur Ablassé Ouédraogo, porteur de message du Président de la Commission de l’Union Africaine. Selon Monsieur Ablassé Ouédraogo, la mission de cette délégation a trait à la situation préoccupante à Madagascar, dont les « contours » font actuellement l’objet d’examen du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine. Il a notamment encouragé le Président de la République malgache, à parvenir à « maintenir la situation de paix sociale », à faire en sorte que le dialogue ne s’interrompe pas et que la « constitutionnalité soit constamment respectée ». Le problème est malgache, la solution le sera aussi, selon ses propos, « il suffit qu’il y ait une volonté politique », avant d’affirmer que l’Union africaine accompagnera les protagonistes pour une sortie de crise satisfaisante pour toutes les parties, et qui permettrait à Madagascar de continuer son développement. Monsieur Ablassé Ouédraogo a ainsi soutenu l’appui de la communauté internationale au processus référendaire, en perspective duquel, selon lui, il appartient aux Malgaches de définir les objectifs et les moyens pour les atteindre. « L’appropriation du processus est réservée aux Malgaches », selon ses termes. Il a également confirmé la tenue du prochain Sommet de l’Union africaine à Madagascar, compte tenu des décisions qui sont encore en vigueur à l’heure actuelle.

Andry Rajoelina refuse la tenue d’un référendum. Il l’a annoncé ce matin face à la presse avant qu’il ne rejoigne la place du 13 mai. Le « ministre de la justice » de Andry Rajoelina a lancé un « mandat d’arrêt » pour « haute trahison » contre le Président Ravalomanana.

Des éléments du camp RAJOELINA remettent en cause la présence de Jacques Sylla et de quelques députés samedi dernier sur la place du 13 mai. Dans une émission à la radio Viva tard hier soir, les journalistes ont mis en doute la véritable intention de « ces députés » qui ont annoncé qu’ils vont empêcher le Président Ravalomanana.

Le mouvement des partisans du Président continue d’assurer le périmètre de Iavoloha. Ce matin vers 3heures, trois explosions ont été entendues du côté du by-pass qui mène au palais. Les informations parlent de tir de mortier dont les obus sont tombés tout près du bypass, dans le but d’intimider les partisans du Président. Personne ne s’est attribué la responsabilité de ces explosions.

COMMUNIQUE ce 15 mars 2009

Le « Cercle de réflexion des Gendarmes (Officiers Généraux, Officiers Supérieurs, Officiers Subalternes, Sous-officiers) non alignés » fait la déclaration suivante :

1-/ Ne prend ni le parti de Monsieur Marc RAVALOMANANA ni celui de Monsieur Andry RAJOELINA.

2-/ Ne cautionne pas les conflits armées ni toute autre forme de violence, mais appel à la conscience de tout et chacun

3-/ Ressent qu’un coup d’état, sous n’importe quelle forme, ne peut être accepté

Ainsi nous:

– Exhortons à l’unité de l’Etat – Major et des Forces de l’ordre (Gendarmerie, Armée Malagasy, Police Nationale. Et qu’aucun de à des groupes de personnes dans la résolution des problèmes

– appuyons la tenue des assises nationales dans le but de trouver des solutions pour sortir de la crise actuelle, que toutes les entités qui participent à la réunion acceptent les décisions qui y seront prises.

Le Commandant ANDRIAMBELOSOA Herindraibe

Secrétaire « Maîtrise en Droit Public »


  1. Boay kely

    Ravalo sy ny governemanta ary I Ivan Randriasandratriniony aza efa lasa nitsoaka! I Sylla efa eny @ 13 mai, Guy Rivo efa any Maurice,
    Ka hankinina amin’iza ny firenena? Tsy aleo omena an’i Andry!
    Rehefa resy dia resy, un point c’est tout!

  2. pakysse

    Tsara be fa tsy dia mpiandany be loatra ny tenako ary sady tsy tia an-dravalo no tsy tia any TGV fa juste oe manome vaovao fa aza dia fanatika be loatra ra bay kely faa mamapalahelo fa mba sio objectivite indraindray fa tsy ho tafvoakaa mihintsy isika raha isak ny misy zavatra tsy tanty mano fanonganam-panjakana no demokrasia.

    MIla mahay mandinika tsara fa raha ny tena manokana aloha dia hitakoa tsy mendriak ny atao oe « porte fanion » ny tanora i TGV.

    Amateur be loatra @ resaka politika no sady misenina be ilay oe infantilisation ny vahoaka sy intimidation ary gidra no angalana pouvoir.

    Mpandinika ny tenako fa fa mety sahirana lery satria tahaka ny amers be loatra ilay situataion @izao.

    Raha ny mpomba ireo ekipa an-dravalo manana indray dia hta oe « laches » daholo satia tokony afaka nametraka ny atao oe etika politika ry zaro fa bon mahamùenatra daholo na TGV na ny nataony Ravalomanana fa bon ho hita eo ny tohiny fa za mararay fo oe un point c’est tout izany fa lasa irony olona tsy mahita inona fa oe  » oui monsieur » be fahatany fotsiny.

    Ary farany ny tenako aloha tsy mankasitraka frantsaya ary iza angamba ny zavatr mba tiako nataaony Rvalo fa ny aambiny tsy mety amintsika satria mba nisy nasahy nivoaka ny resaka aliaka nataony ireo vazàa ireo, dadabenay efa niady t@ireo tsy aiko ny anao io fa raha izao dia dia tsy mety amiko.




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


  • Catégories

  • RSS Pakysse au somment de l’ONU sur le Changement Climatique

    • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.
  • Foko on Twitter

  • RSS Foko Blog Club

    • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.
  • Commentaires récents

    pakysse sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    fnavalona sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    doda sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    Anonyme sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    Bisa sur DIASPORA MALAGASY: Aza omena a…
    jose sur Ny mpiambina ny tananako dia t…
    Prysca sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    anjara steven sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    ralooo sur Iza no mbola mila any RAJOELIN…
    raloo sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    ralooo sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    Abi sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    Joany sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    fnavalona sur TRANO BE ANY ANDRY RAJOELINA A…
    Anonyme sur Iza no mbola mila any RAJOELIN…

%d blogueurs aiment cette page :